Article

8 différences entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Date :

Vous avez du mal à distinguer les contrats d’apprentissage et de professionnalisation ? Ces 2 dispositifs légaux font partie d’un mode de formation spécifique appelé alternance. Sa particularité principale est d’alterner une phase théorique et une phase pratique. Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez 8 différences entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation.

1. Quand conclure un contrat d’apprentissage ?

L’apprentissage s’inscrit dans le cadre de la formation initiale, dans la continuité de la scolarité et avant l’entrée sur le marché de l’emploi.

Bon à savoir : le contrat de professionnalisation s’inscrit dans le cadre de la formation continue.

2. Le contrat d’apprentissage, pour qui ?

L’alternance est ouverte à un grand nombre de personnes. Mais tout le monde ne peut pas faire un apprentissage. Selon votre profil, c’est peut-être un autre contrat qui vous sera proposé.

A quel âge peut-on devenir apprenti ?

Peuvent signer un contrat d’apprentissage : 

  • Les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus.
  • Les jeunes de moins de 15 ans si : 
    • L’âge est atteint entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l’année civile.
    • L’année de 3e est achevée.
  • Les personnes jusqu’à 35 ans si : 
    • L’apprenti signe un nouveau contrat pour accéder à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu.
    • Le précédent contrat de l’apprenti est rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté.
    • Le précédent contrat est rompu pour inaptitude physique et temporaire.
  • Sans condition d’âge : 
    • L’apprenti reconnu travailleur handicapé.
    • L’apprenti qui envisage de créer ou reprendre une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme.
    • L’apprenti inscrit en tant que sportif de haut niveau.
    • L’apprenti qui n’a pas obtenu son diplôme d’apprentissage et qui conclut un nouveau contrat avec un autre employeur pour se présenter de nouveau à l’examen.

Qui peut signer un contrat de professionnalisation ?

Ce type de contrat est prévu pour : 

  • Les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus
  • Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus pour favoriser leur retour à l’emploi.
  • Les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA).
  • Les bénéficiaires de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS).
  • Les bénéficiaires de l’Allocation pour les Adultes Handicapés (AAH).
  • Les personnes ayant bénéficié d’un Contrat Unique d’Insertion (CUI).

Tableau récapitulatif sur les conditions d’âge pour suivre une alternance

Conditions d’âge pour suivre une alternance
Contrat d’apprentissage Contrat de professionnalisation 
Les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus Les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus
Les jeunes de moins de 15 ans si : 

  • L’âge est atteint entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l’année civile.
  • L’année de 3e est achevée.
Les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus pour favoriser leur retour à l’emploi
Les personnes jusqu’à 35 ans si : 

  • L’apprenti signe un nouveau contrat pour accéder à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu.
  • Le précédent contrat de l’apprenti est rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté.
  • Le précédent contrat est rompu pour inaptitude physique et temporaire.
Les bénéficiaires du RSA.
Les travailleurs reconnus handicapés Les bénéficiaires de l’ASS.
Les personnes qui envisagent de créer ou reprendre une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme. Les bénéficiaires de l’AAH.
Les sportifs de haut niveau. Les bénéficiaires d’un CUI.
L’apprenti qui a raté son examen et qui conclut un nouveau contrat d’alternance avec un autre employeur.

3. Quel type de contrat peut être conclu en apprentissage ?

Toutes les formes d’alternance peuvent se conclure en CDI. Concrètement, à l’issue de la période d’alternance, la relation contractuelle se poursuit comme pour tout autre salarié en CDI.

Mais elle peut aussi prendre la forme d’un contrat limité dans le temps, qui s’étend du 1er jour de formation jusqu’à l’obtention du diplôme :

  • Il s’agit d’un Contrat à Durée Limitée (CDL) pour l’apprentissage.

Il s’agit d’un CDD pour le contrat de professionnalisation.

4. Quelle est la durée d’un contrat d’apprentissage ?

Le contrat d’apprentissage peut être : 

  • À durée limitée (CDL) : 
    • Entre 6 mois minimum et 36 mois (3 ans) maximum. 
    • 4 ans pour les travailleurs reconnus handicapés.
  • À durée indéterminée (CDI). La durée du contrat d’apprentissage est égale à la durée du cycle de formation que l’apprenti prépare pour obtenir sa qualification.

Bon à savoir : le contrat de professionnalisation à durée déterminée (CDD) peut être conclu pour une période minimale comprise entre 6 à 12 mois. Par exception, 24 mois si un accord de branche le prévoit. 36 mois pour certains salariés.

5. Où se déroule la formation théorique des apprentis ?

Les apprentis suivent des cours dans un Centre de Formation des Apprentis (CFA), qui peut être public ou privé. 

Le choix de votre école est important, soyez vigilants lors de votre recherche. Privilégiez toujours une formation reconnue par l’État.

L’École PMN, la Passerelle des métiers du numérique, propose des formations aux étudiants et aux jeunes diplômés qui souhaitent s’orienter vers les métiers porteurs du numérique

Bon à savoir : pour le contrat de professionnalisation, la formation théorique est dispensée soit par l’entreprise, si elle dispose d’un service dédié, soit par un organisme de formation public ou privé.

6. Où se déroule la formation pratique des apprentis ?

Les employeurs pouvant accueillir des alternants, apprentis et salariés en contrat de professionnalisation, sont nombreux : 

  • Tout le secteur public.
  • Toutes les entreprises du secteur privé.

Cependant, l’État, les collectivités locales et leurs groupements et les établissements publics non assujettis au financement de la formation professionnelle ne peuvent pas accueillir de salariés en contrat de professionnalisation. Seuls les Établissement public industriel et commercial (EPIC) sont habilités à le faire.

7. Contrat d’apprentissage : combien d’heures de formations ?

La durée des enseignements théoriques doit être au minimum de 25 % de la durée totale du contrat d’apprentissage. La durée de la période d’apprentissage est égale à la durée du cycle de formation que l’apprenti prépare pour obtenir sa qualification.

Pour le contrat de professionnalisation : 150 heures par an minimum.

  • En CDD : entre 15 % et 25 % de la durée totale du contrat.
  • Plus de 25 % si un accord de branche ou interprofessionnel le prévoit pour certaines catégories d’employés.

Bon à savoir : pour les alternants en CDI, la période d’apprentissage ou de professionnalisation se situe toujours au début du contrat.

8. Quel salaire pour un contrat d’apprentissage ?

La rémunération perçue par l’alternant dépend : 

  • Du dispositif choisi. 
  • De son âge.
  • De son niveau d’étude.

Bon à savoir : les montants légaux peuvent être majorés si un accord collectif applicable dans l’entreprise fixe une rémunération minimale plus élevée.

Tableau récapitulatif du salaire brut mensuel minimum pour un contrat d’apprentissage

Situation 16 à 17 ans 18-20 ans 21-25 ans 26 ans et plus
1ère année 27% du SMIC, soit 477,07 € 43% du SMIC, soit 759,77 € Salaire le + élevé entre 53% du SMIC, soit 936,47 € et 53% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage. 100% du SMIC salaire le + élevé entre le SMIC (1766,92 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage.
2ème année 39% du SMIC, soit 689,10 € 51% du SMIC, soit 901,13 € Salaire le + élevé entre 61% du SMIC, soit 1077,82 € et 61% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage. 100% du SMIC salaire le + élevé entre le SMIC (1766,92 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage.
3ème année 55% du SMIC, soit 971,80 € 67% du SMIC, soit 1183,83 € Salaire le + élevé entre 78% du SMIC, soit 1378,20 € et 78% du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage. 100% du SMIC salaire le + élevé entre le SMIC (1766,92 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage.

(source : site du service public, tableau mis à jour le 1er janvier 2024)

Tableau récapitulatif du salaire brut mensuel minimum pour un contrat de professionnalisation

Le salarié perçoit un salaire qui correspond à un pourcentage du Smic

  • 70 %.
  • 80 % s’il est titulaire d’un baccalauréat professionnel ou d’un titre ou diplôme de même niveau
Niveau de formation ou de qualification avant le contrat de professionnalisation
Âge Titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme inférieur au bac Titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au bac ou diplôme de l’enseignement supérieur
Moins de 21 ans Au moins 55% du SMIC Au moins de 65% du SMIC
21 ans à 25 ans révolus Au moins 70% du SMIC Au moins 80% du SMIC
26 ans et plus Au moins le SMIC ou 85% du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable Au moins le SMIC ou 85% du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable

(source : site alternance.emploi.gouv.fr, tableau mis à jour le 14 février 2023)

Contrat d’apprentissage versus contrat de professionnalisation, ce qu’il faut retenir

Voici un tableau qui récapitule les grandes différences entre les 2 grands contrats de l’alternance.

Contrat d’apprentissage Contrat de professionnalisation
Cadre de la formation Formation initiale Formation continue
Âge de l’alternant
  • De 16 à 29 ans révolus.
  • Jusqu’à 35 ans si :
    • L’apprenti signe un nouveau contrat pour accéder à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu.
    • Le précédent contrat de l’apprenti est rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté.
    • Le précédent contrat est rompu pour inaptitude physique et temporaire.
  • Dès 15 ans si :
    • L’âge est atteint entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l’année civile.
    • Le jeune a terminé son année de 3e.
  • Sans limite d’âge si :
    • L’apprenti est reconnu travailleur handicapé.
    • L’apprenti créé ou reprend une entreprise supposant l’obtention d’un diplôme.
    • L’apprenti est inscrit en tant que sportif de haut niveau.
    • L’apprenti n’a pas obtenu son diplôme et conclut un nouveau contrat avec un autre employeur pour se présenter de nouveau à l’examen.
  • De 16 à 25 ans révolus pour les jeunes qui souhaitent compléter leur formation initiale.
  • Dès 26 ans pour les demandeurs d’emploi.
  • Sans condition d’âge pour :
    • Les bénéficiaires du RSA.
    • De l’ASS.
    • De l’AAH.
    • Pour les personnes sortant d’un CUI.
Type de contrat conclu
  • CDI
  • CDL
  • CDI
  • CDD
Durée de l’alternance
  • Pour le CDL :
    • Entre 6 mois minimum et 36 mois (3 ans) maximum.
    • 4 ans pour les travailleurs reconnus handicapés.
  • Pour le CDI : la durée du contrat d’apprentissage est égale à la durée du cycle de formation.
  • Pour un CDD :
    • De 6 à 12 mois.
    • Jusqu’à 36 mois dans certaines situations.
  • Pour un CDI : la durée du contrat de professionnalisation est égale à la durée du cycle de formation.
Formateurs CFA
  • Organisme de formation.
  • Employeur, s’il dispose d’un service de formation.
Employeurs
  • Tout le secteur public.
  • Toutes les entreprises du secteur privé.
  • Seuls les EPIC.
  • Toutes les entreprises du secteur privé.
Heures de formation Au minimum 25 % de la durée totale du contrat. 150 heures minimum, comprises entre 15 % et 25 % de la durée totale du contrat.
Salaire de l’alternant Entre 27 % et 100 % du Smic. Entre 55 % et 100 % du Smic.

Après avoir fait votre choix, il ne vous reste plus qu’à rédiger votre CV et à trouver l’alternance de vos rêves, même sans expérience. Bonne recherche ! 

Bon à savoir : toutes ces règles sont inscrites dans le Code du travail, aux articles L6221-1 et suivants pour l’apprentissage et L6325-1 et suivants pour la professionnalisation.

Partagez cette actualité
Mathilde Hardy
Rédactrice web SEO

Je suis rédactrice web SEO et fondatrice de l’agence Les Nouveaux Mots, spécialisée dans l’emploi, l’éducation, la formation, l’immobilier et le droit depuis plus de 10 ans. J’ai à cœur de vous apporter une expertise fiable et pointue pour vous accompagner dans toutes vos problématiques du quotidien.

Notre blog

Article

Durée : 7 min

Comment faire un bon CV pour trouver une alternance ?

Vous cherchez une entreprise dans laquelle faire votre alternance ? Comme pour toute autre recherche d’emploi, l’alternance n’échappe pas au triptyque CV, lettre de motivation et entretien d’embauche. Le CV est en quelque sorte votre vitrine professionnelle. En un seul coup d'œil, le recruteur doit en apprendre plus sur votre formation, sur vos expériences et sur votre projet professionnel. Le fond et la forme doivent être soignés. Comment faire un CV pour trouver une alternance ? Découvrez 5 conseils pour bien le rédiger et vous donner les meilleures chances de succès. Bonne rédaction !

Découvrir
Article

Durée : 6 min

8 infos essentielles pour une formation à distance réussie

La formation de vos rêves est accessible à distance mais vous ne savez pas bien ce que cela implique ? La transformation digitale a révolutionné les pratiques. Avec elle, l’offre de formations en ligne s’est grandement diversifiée et les outils développés ont permis une grande flexibilité dans les apprentissages. Les futurs diplômés en sortent gagnants. Qu’est-ce qu’une formation à distance et quels sont ses différents atouts ? Voici 8 infos à connaître absolument.

Découvrir
Article

Durée : 8 min

Pourquoi choisir une formation en cybersécurité ?

Vous hésitez à faire carrière dans la cybersécurité ? Les cybermenaces et les cyberattaques sont de plus en plus nombreuses et complexes. Elles sont un dommage collatéral de l’accélération de la transformation digitale des entreprises. Pour lutter contre ce fléau et les risques engendrés sur la protection de données sensibles, les employeurs ont besoin de se doter de talents formés, qualifiés et compétents en matière de cybersécurité. Pourquoi choisir une formation en cybersécurité ? Quels sont ses avantages ? Nous vous expliquons tout.

Découvrir
Voir les articles du blog